Présidentielle américaine : Trump investi par les républicains

Donald Trump a été investi candidat à la présidentielle américaine lundi 24 août dès la première journée de la convention républicaine à Charlotte. Une étape importante qui pourrait relancer la campagne pour sa réélection.

FRANCEINFO

Donald Trump a encore du chemin à faire pour être réélu président des Etats-Unis le 3 novembre. Les sondages sont en sa défaveur. Mais la campagne est totalement bouleversée par le coronavirus. Le président sortant a en tout cas été investi candidat lundi 24 août lors de la première journée de la convention républicaine en Caroline du Nord. Le démocrate Joe Biden ne fait aucune réunion publique, Donald Trump sera privé de ses grands meetings dans lesquels il galvanise les foules. Mais il a fait le déplacement à Charlotte, d’où s’exprime en direct lundi soir Agnès Vahramian, la correspondante de France Télévisions aux Etats-Unis, pour se démarquer de son adversaire et venir s’adresser aux délégués républicains.

Trump appelle à la mobilisation

Donald Trump voulait faire valoir son bilan, mais il est complètement chamboulé, notamment sur le plan économique. Il n’a pas construit le mur à la frontière mexicaine pour empêcher l’immigration. Mais, pour ses fidèles, il a nommé beaucoup de juges conservateurs, il a défendu les positions anti-avortement et il est resté l’homme non conventionnel qu’ils avaient élu il y a quatre ans. Ce soir, il est venu montrer qu’il n’avait pas peur du Covid-19, qu’il était proche d’eux et qu’il fallait se mobiliser.


Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, à Bellair (Floride), le 31 juillet 2020.
Le président américain, Donald Trump, à Bellair (Floride), le 31 juillet 2020. (SAUL LOEB / AFP)