Présidentielle américaine : les camps démocrates et républicains sous tension

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Elections:  democrates et repu sous tension
Article rédigé par
J. Frayssinet, D. Schlienger - franceinfo
France Télévisions

La barre des 270 grands électeurs n’a toujours pas été franchie pour Joe Biden. La tension monte entre les partisans des deux candidats aux États-Unis, une guerre des nerfs dans des États désunis. 

Troisième jour d’attente aux États-Unis. Le pays ne connaît toujours pas son futur président. Mais pour autant, les partisans de Donald Trump ne se découragent pas. Dans le Michigan, les trumpistes exigent un nouveau décompte. La situation est identique dans un autre État acquis au camp adverse, New York, historiquement démocrate. Un partisan de Trump compte encore sur les quatre Éats non dépouillés. "Je suis un Trumpiste du fond de mon âme, il trouvera un moyen, nous allons gagner jusqu’à la fin, qui sait ce qu'il peut se passer avec toutes ces théories sur les bulletins volés", indique un homme. Le ton est plus ferme en revanche en Arizona où les votes sont toujours très serrés. Les militants républicains occupent le terrain devant des centres de dépouillement parfois armés de battes de baseball.

Trump attise les foules

Mais depuis jeudi 4 novembre, c'est à Philadelphie (Pennsylvanie) que la tension est la plus perceptible. Joe Biden a creusé l'écart avec son rival, et devant le centre, ses partisans exultent. Les deux camps s'affrontent. Sur Twitter, Trump lui-même attise les troupes. À Washington, il y a toujours du monde où les partisans de Biden inscrivent "Game over" sur des pancartes. Mais la partie n'est pas encore terminée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.