Présidentielle américaine : Donald Trump de plus en plus esseulé

Les ennuis s'accumulent pour Donald Trump. La justice enquête sur une affaire présumée de pots-de-vin versés à la Maison Blanche pendant la campagne et son ministre de la Justice écarte toute fraude lors de la présidentielle.

France 2

"Nous n'avons pas vu de fraude susceptible de changer le résultat" de l'élection présidentielle américaine. C'est ce qu'a déclaré William Barr mardi 1er décembre. C'est une déclaration audacieuse de la part du ministre de la Justice de Donald Trump. Une affirmation qui va à l'encontre des assertions d'élection truquée du président sortant.

Barr limogé ?

Aperçu à la Maison Blanche mardi, William Barr pourrait être le prochain membre de son administration à être limogé, selon le chef des démocrates au Sénat. Jusqu'à présent, ce fidèle de Donald Trump n'avait jamais contredit le républicain. "Trump semble virer n'importe qui à ce propos", a commenté Chuck Shumer. Près d'un mois après le scrutin et malgré les six millions de voix de retard sur Joe Biden, Donald Trump refuse toujours de reconnaître sa défaite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Justice, Bill Barr, et le président américain, Donald Trump, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, le 26 novembre 2019.
Le ministre de la Justice, Bill Barr, et le président américain, Donald Trump, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, le 26 novembre 2019. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)