Présidentielle américaine : des manifestations anti-Trump émaillent le pays

Malgré les appels au rassemblement de Donald Trump et Barack Obama, des millions d'Américains ont manifesté à travers le pays au lendemain de l'élection. 

FRANCE 3

"Nous rejetons le président élu." Toute la nuit, le slogan a résonné dans les rues de New York. "Donald Trump rentre chez toi". Par milliers, ces Américains abasourdis par le résultat de l'élection ont crié leur colère au pied de la Trump Tower, la résidence de Donald Trump. La bannière étoilée américaine a été lacérée. "C'est un raciste, un sexiste, un néonazi, et il ne mérite pas de diriger notre pays. " Devant la Maison-Blanche à Washington, des dizaines de manifestants se sont rassemblés pour une veillée aux bougies pour dénoncer les positions de Donald Trump.

Un discours d'apaisement

À Los Angeles, une foule impressionnante crie son rejet du nouveau président. Son effigie est brulée en pleine rue sous les hourras. Même au Texas, traditionnellement républicain, la contestation a mobilisé des centaines de jeunes comme à Austin. Barack Obama avait pourtant tenté d'apaiser cette colère en lançant un message fédérateur et d'unité autour de son successeur : "On espère tous qu'il va réussir à unifier et diriger ce pays". Barack Obama recevra Donald Trump cet après-midi à la Maison-Blanche, alors que la tension ne semble pas devoir s'apaiser dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants se rassemblent au pied de la Trump Tower à Manhattan (New York), mercredi 10 novembre 2016, pour protester contre l\'élection de Donald Trump à la Maison Blanche.
Des manifestants se rassemblent au pied de la Trump Tower à Manhattan (New York), mercredi 10 novembre 2016, pour protester contre l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. (EDUARDO MUNOZ / REUTERS)