Pittsburgh : la communauté juive a demandé à Trump de cesser de s'en prendre aux minorités

Venu rendre hommage aux victimes de l'attaque antisémite du 26 octobre, Donald Trump a été reçu par des messages hostiles.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Devant la synagogue de Pittsburgh, où 11 personnes ont été tuées vendredi 26 octobre, Donald Trump est venu se recueillir accompagné de sa femme Melania, de sa fille Ivanka et de son gendre Jared Kushner. Le président des États-Unis n'est pourtant pas le bienvenu dans cette ville qui a subi l'attaque antisémite la plus meurtrière de l'histoire du pays. Quelques heures avant sa venue, un millier de personnes protestaient contre sa venue.

Une lettre ouverte des leaders juifs

Sur les banderoles, on pouvait lire : "Trump, les mensonges tuent". Ou encore : "Trump, renonce au nationalisme blanc, maintenant". Autre signe d'hostilité plus tôt dans la journée, des leaders de la communauté juive ont rédigé une lettre ouverte au président américain. Ils ont appelé Donald Trump à cesser de s'en prendre aux minorités, aux réfugiés et aux migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants protestent contre la venue de Donald Trump à Pittsburgh (est des Etats-Unis), le 30 octobre 2018.
Des manifestants protestent contre la venue de Donald Trump à Pittsburgh (est des Etats-Unis), le 30 octobre 2018. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)