Nucléaire iranien : Emmanuel Macron appelle les États-Unis et l'Iran à reprendre les négociations

La tension reste forte entre les États-Unis et l'Iran, à la suite d'attaques visant l'Arabie saoudite, attribuées à Téhéran par Washington. À l'ONU, Emmanuel Macron s'est posé en médiateur.

France 2

Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont tenté une dernière fois, mardi 24 septembre, de convaincre le président iranien Hassan Rohani de faire un pas vers le président américain. "Si vous quittez les États-Unis, sans avoir rencontré le président Trump, honnêtement, c'est une opportunité perdue", a indiqué Emmanuel Macron à Hassan Rohani mardi soir.

Tension maximale

À l'issue de cette rencontre informelle, le président français s'est montré optimiste : "Les conditions d'une reprise rapide des négociations ont été créées". Depuis l'ouverture de l'Assemblée générale de l'ONU à New York lundi, Emmanuel Macron a tout fait pour tenter une médiation entre l'Iran et les États-Unis. La tension est maximale entre les deux pays depuis l'attaque de puits de pétrole en Arabie saoudite le 15 septembre. Washington a attribué l'attaque à Téhéran.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français Emmanuel Macron prononce un discours à la tribune de l\'ONU, à New York (Etats-Unis), le 24 septembre 2019.
Le président français Emmanuel Macron prononce un discours à la tribune de l'ONU, à New York (Etats-Unis), le 24 septembre 2019. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)