Migrants : Donald Trump alerte l'armée

Partis du Honduras, des milliers d'hommes et de femmes s'apprêtent à traverser le Mexique pour rejoindre les États-Unis. Donald Trump a alerté l'armée et a immédiatement décidé de réduire les aides au Honduras, au Salvador et au Guatemala.

France 3

Ils sont entre 3 et 4 000, hommes, femmes, enfants, à être arrivés au Mexique après neuf jours de marche. Leur destination : les États-Unis. Les autorités mexicaines tentent de les stopper, en vain. Le statut de réfugié a été accordé par le Mexique à un millier de migrants venus en grande majorité du Honduras.

Un second groupe en approche

Mais le président américain menace de fermer sa frontière. Dans un tweet du 22 octobre, Donald Trump condamne un Mexique incapable de stopper ces migrants parmi lesquels se trouveraient "des criminels et des inconnus du Moyen-Orient". Donald Trump dit avoir alerté les gardes-frontière et même l'armée américaine. Ces menaces ne semblent pas freiner les intentions de ces migrants. Un second groupe d'un millier de personnes vient de quitter à son tour le Honduras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump lors d\'un meeting à Mesa en Arizona, le 19 octobre 2018.
Le président américain Donald Trump lors d'un meeting à Mesa en Arizona, le 19 octobre 2018. (NICHOLAS KAMM / AFP)