Méditerranée : les États-Unis montrent les muscles

Le ton monte entre les États-Unis et l'Iran. France 2 a pu se rendre à bord du porte-avion américain, en Méditerranée, qui se livre à une démonstration de force.

FRANCE 2

Téhéran pourrait annoncer mercredi 8 mai, la reprise de certaines activités nucléaires, en réponse à la décision de Washington d'envoyer son porte-avion USS Abraham Lincoln au Moyen-Orient. France 2 a pu embarquer pour la première fois à bord du porte-avion américain qui va se déployer.

Des manœuvres spectaculaires en guise de mises en garde

L'armée américaine se livre à une grande campagne de manœuvres aériennes quelque part en Méditerranée. 57 avions sont mobilisés. Deux chasseurs ont décollé simultanément, un exercice périlleux destiné à montrer que les Américains ont une puissance aérienne sans égale. Le porte-avion Lincoln est un géant des mers, 6 000 hommes y sont embarqués, 5 navires l'escortent. Depuis hier, l'armada fait route vers le sud. Les avions semblent être prêts à l'action. Mais les navires vont-ils se rapprocher des côtes iraniennes, comme l'a annoncé le ministre américain de la Défense ? L'amiral qui dirige la flotte reste vague. Ces exercices, aussi spectaculaires soient-ils, restent des entraînements, avec un air de mise en garde. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-avions américain \"USS Abraham Lincoln\", près de Hong Kong, en 2004.
Le porte-avions américain "USS Abraham Lincoln", près de Hong Kong, en 2004. (SAMANTHA SIN / AFP)