Les Etats-Unis vont autoriser la détention illimitée d'enfants migrants

Le gouvernement Trump met fin à une décision judiciaire de 1997, dites "Flores", imposant aux autorités fédérales de ne pas maintenir les enfants en détention plus de 20 jours.

Des enfants migrants se rassemblent après qu\'un volontaire ait ouvert une boîte contenant des animaux en peluche qui avaient été donnés près de la frontière mexicaine à Matamoros, le 29 juin 2019. 
Des enfants migrants se rassemblent après qu'un volontaire ait ouvert une boîte contenant des animaux en peluche qui avaient été donnés près de la frontière mexicaine à Matamoros, le 29 juin 2019.  (SERGIO FLORES / AFP)

C'est un pas de plus franchi par Donald Trump dans sa politique répressive envers les migrants. Son gouvernement a annoncé mercredi 21 août qu'il allait supprimer les strictes limites régissant le temps passé par les enfants migrants en centre de rétention, dans le cadre de sa politique de fermeté face à l'immigration clandestine.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure a déclaré qu'il mettait fin à une décision judiciaire de 1997, dites "Flores", imposant aux autorités fédérales de ne pas maintenir les enfants en détention plus de 20 jours. Une nouvelle règle, qui doit être mise en oeuvre sous 60 jours, ne limitera plus le temps passé par les enfants ou leurs familles en centre de rétention.

"Cette règle permet au gouvernement fédéral d'appliquer les lois sur l'immigration adoptées par le Congrès", a déclaré Kevin K. McAleenan, secrétaire intérimaire de la Sécurité intérieure, rapporte le New York Times (article en anglais). Il s'agit selon lui d'une "règle cruciale" pour permettre au gouvernement de maintenir "l'intégrité du système d'immigration"