Les Britanniques manifestent contre Trump et son décret anti-immigration

Le décret anti-immigration de Donald Trump, qui vient de limoger sa ministre de la Justice, suscite émoi et colère dans le monde entier, et notamment en Grande-Bretagne.

France 2

De Glasgow à Londres, ils ont été des dizaines de milliers à manifester lundi 30 janvier contre le décret anti-immigration de Donald Trump. "Pour la première fois, j'ai honte d'être Britannique", a lancé un Anglais en colère devant le 10 Downing Street, la résidence de la Première ministre. Fière d'avoir été reçue la première à Washington, Theresa May subit maintenant le contrecoup politique d'avoir un nouvel allié aussi embarrassant.

Déjà 1,5 million de pétitionnaires

Lundi, son gouvernement a été particulièrement malmené par le Parlement. Une pétition demandant l'annulation de la visite d'État de Donald Trump prévu au Royaume-Uni au cours de l'année avait reçu lundi soir plus de 1,5 million de signatures. Face à une telle mobilisation, le Parlement britannique devra débattre de cette question.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Londres, des manifestants demandent à la Première ministre britannique, Theresa May, de ne pas recevoir Donald Trump, lundi 30 janvier 2017.
A Londres, des manifestants demandent à la Première ministre britannique, Theresa May, de ne pas recevoir Donald Trump, lundi 30 janvier 2017. (ALASTAIR GRANT/AP/SIPA / AP)