Donald Trump "fait plus présidentiel" devant le Congrès "que sur Twitter", se réjouissent des supporters

En appelant à l'unité, mais en restant fidèle à ses thèmes favoris, le président américain a conforté les convictions de ses admirateurs lors de son premier discours sur l'état de l'Union mardi devant le Congrès.

Donald Trump a prononcé son premier discours sur l\'état de l\'Union devant les parlementaires américains le 30 janvier 2018.
Donald Trump a prononcé son premier discours sur l'état de l'Union devant les parlementaires américains le 30 janvier 2018. (MAXPPP)

À San Francisco, une vingtaine de supporters du président américain se sont réunis dans un bar, le Patriot house pour regarder à la télévision le premier discours de Donald Trump sur l'état de l'Union, prononcé mardi 30 janvier devant le Congrès américain. Leurs convictions semblent avoir été confortées.

Soirée avec des supporters républicains de Trump à San Francisco le 30 janvier 2018.
Soirée avec des supporters républicains de Trump à San Francisco le 30 janvier 2018. (BENJAMIN MATHIEU / RADIO FRANCE)

Les républicains sont ultra minoritaires à San Francisco. Donald Trump y a péniblement atteint les 10% des voix lors de la présidentielle en 2016. Parmi les fans peu nombreux réunis mardi au Patriot house, il y a Howard Epstein. C'est l’un des porte-paroles du parti au niveau local. Il relève que Donald Trump se montre beaucoup plus calme que sur les réseaux sociaux. "Il fait définitivement plus présidentiel que sur Twitter", s'exclame ce fervent supporter du président des États-Unis.

Si vous regardez les résultats, notamment sur l’emploi et sur les minorités, il fait un boulot d’enfer. Je ne peux pas dire ça à la radio ? Il réussit en tout cas à ce que les choses se fassent.Howard Epstein, l’un des porte-paroles du parti républicain à San Franciscoà franceinfo

Parmi les téléspectateurs, Dona, retraitée de l’armée, affiche sa satisfaction à l'issue du discours du président américain. "Trump est l’homme de la situation, il ne ment jamais et va au bout de ses promesses", commente ainsi cette électrice, venue du Mississipi pour rendre visite à une amie. "J’ai bien aimé ce qu’il a dit sur les militaires, sur l’immigration, mais aussi sur les étrangers illégaux", ajoute-t-elle. 

La grande force du président américain est d’avoir su séduire David, 35 ans, un salarié du secteur des nouvelles technologies, comme beaucoup de jeunes à San Francisco. Il lui est même difficile de trouver un défaut à Donald Trump. "Comme tous les hommes politiques, il ne fait pas toujours ce qu’il dit mais pour autant, je le trouve convaincant", juge David, qui retient encore et toujours la devise "Make America great again".

Je suis certain que vous devez vous moquer de ça en France, mais le plus important pour moi, c’est qu’il a dit qu’il fallait travailler ensemble, pour le bien commun, et mettre nos différences de côté.David, supporter de Trump à San Franciscoà franceinfo

Donald Trump semble avoir rassuré ses supporters. Il se présidentialise quand il le faut, mais reste fidèle à lui-même, dans ses thèmes.  

Discours de Donald Trump sur l'état de l'Union : un reportage de Benjamin Mathieu à San Francisco
--'--
--'--