La tension reste forte entre l'Iran et les États-Unis

Donald Trump annonce de nouvelles sanctions économiques contre l'Iran pour lundi 24 juin.

France 2

Des pétroliers attaqués dans le golfe d'Ormuz, un drone américain abattu et des représailles annulées au dernier moment. Le détroit d'Ormuz est au bord de l'embrasement. En visite en Israël, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, met en garde le régime iranien. "Ni l'Iran ni aucun autre acteur hostile ne devraient confondre prudence et retenue de la part des États-Unis avec de la faiblesse", explique John Bolton. Dans un tweet ce week-end, Donald Trump annonce de nouvelles sanctions économiques pour lundi 24 juin.

Des cyberattaques américaines ?

Les Américains veulent aussi mettre un terme au programme de développement nucléaire iranien. "On va les empêcher d'obtenir les ressources dont ils ont besoin pour avoir cette arme, nous devons protéger les citoyens américains", explique Mike Pompeo, secrétaire d'État des États-Unis. Selon le Washington Post, le président américain aurait même autorisé des représailles sous forme de cyberattaques contre des systèmes de défense iraniens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, lors d\'une rencontre avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 20 juin 2019 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). 
Le président américain, Donald Trump, lors d'une rencontre avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le 20 juin 2019 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).  (JIM LOSCALZO / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)