"Je ne traiterai jamais Kim Jong-un de 'petit gros'" : Trump refuse d'être qualifié de "vieux" par un dirigeant nord-coréen

Le président américain a publié une série de tweets pendant sur sa tournée asiatique.

Donald Trump donne une conférence de presse à Hanoï, au Vietnam, le 12 novembre 2017.
Donald Trump donne une conférence de presse à Hanoï, au Vietnam, le 12 novembre 2017. (JIM WATSON / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le président américain Donald Trump s'est félicité, dimanche 12 novembre, des progrès accomplis sur le dossier nord-coréen. Le président américain a annoncé, dans un tweet publié depuis Hanoï où il est en visite, que la Chine allait durcir les sanctions contre Pyongyang. "Le président chinois Xi [Jinping] a déclaré qu'il renforçait les sanctions contre (la Corée du Nord)", a-t-il écrit.

"J'essaie d'être son ami"

Plutôt discret sur le réseau social depuis le début de sa tournée asiatique, Donald Trump a envoyé dimanche matin, une série de tweets revenant sur les grands dossiers des derniers jours.

Dans un autre tweet, le président américain a ainsi évoqué directement le dirigeant nord-coréen : "Pourquoi Kim Jong-un m'insulterait en me traitant de 'vieux' alors que je ne le traiterai JAMAIS de 'petit gros' ? Eh bien, j'essaie tellement d'être son ami, peut-être qu'un jour ça arrivera !"

Le président américain fait ici référence à une déclaration du ministre nord-coréen des Affaires étrangères. "Des remarques irréfléchies de la part d'un vieux dément comme Trump ne nous feront jamais peur et n'arrêteront jamais notre progression", rapporte The Guardian (en anglais).