Cet article date de plus de trois ans.

"Je ne traiterai jamais Kim Jong-un de 'petit gros'" : Trump refuse d'être qualifié de "vieux" par un dirigeant nord-coréen

Le président américain a publié une série de tweets pendant sur sa tournée asiatique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Donald Trump donne une conférence de presse à Hanoï, au Vietnam, le 12 novembre 2017. (JIM WATSON / AFP)

Le président américain Donald Trump s'est félicité, dimanche 12 novembre, des progrès accomplis sur le dossier nord-coréen. Le président américain a annoncé, dans un tweet publié depuis Hanoï où il est en visite, que la Chine allait durcir les sanctions contre Pyongyang. "Le président chinois Xi [Jinping] a déclaré qu'il renforçait les sanctions contre (la Corée du Nord)", a-t-il écrit.

"J'essaie d'être son ami"

Plutôt discret sur le réseau social depuis le début de sa tournée asiatique, Donald Trump a envoyé dimanche matin, une série de tweets revenant sur les grands dossiers des derniers jours.

Dans un autre tweet, le président américain a ainsi évoqué directement le dirigeant nord-coréen : "Pourquoi Kim Jong-un m'insulterait en me traitant de 'vieux' alors que je ne le traiterai JAMAIS de 'petit gros' ? Eh bien, j'essaie tellement d'être son ami, peut-être qu'un jour ça arrivera !"

Le président américain fait ici référence à une déclaration du ministre nord-coréen des Affaires étrangères. "Des remarques irréfléchies de la part d'un vieux dément comme Trump ne nous feront jamais peur et n'arrêteront jamais notre progression", rapporte The Guardian (en anglais).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.