Iran : vers un durcissement des sanctions

Pour les États-Unis, c'est l'Iran qui est à l'origine des attaques sur les sites pétroliers saoudiens qui ont eu lieu le week-end des 14 et 15 septembre. Donald Trump a annoncé un durcissement des sanctions visant Téhéran.

France 2

Donald Trump a demandé à son ministre de l'Économie d'augmenter substantiellement les sanctions contre l'Iran, sans donner de détails. Cela montre bien l'impasse dans laquelle Donald Trump est actuellement, car les sanctions sur l'Iran sont déjà presque à leur maximum : il y a un embargo quasiment total sur le pétrole, des sanctions sur les dignitaires du régime, sur les exportations, sur les compagnies aériennes. Donald Trump semble à court d'options à partir du moment où il semble avoir écarté une intervention militaire et cela à quelques mois de sa campagne de réélection pour la présidentielle de 2020.  

Un affront pour Riyad

Mercredi 18 septembre, l'Arabie Saoudite a présenté ce qu'ils estiment être les preuves d'une implication iranienne dans cette attaque. Ils ont montré des débris d'une vingtaine de petits drones et de sept missiles de croisière. Ils dirent qu'ils n'ont pas été tirés du Yémen. Cela constitue un affront  pour l'Arabie saoudite, qui dépense des milliards d'euros dans sa défense aérienne, explique le correspondant de France Télévisions aux États-Unis, Loïc de La Mornais, depuis Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump, lors d\'une réunion à la Maison Blanche, à Washington DC (Etats-Unis), le 4 septembre 2019. 
Le président américain Donald Trump, lors d'une réunion à la Maison Blanche, à Washington DC (Etats-Unis), le 4 septembre 2019.  (STEFANI REYNOLDS / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)