Cet article date de plus d'un an.

Incendies aux États-Unis : les habitants regrettent le silence de Donald Trump

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Incendies aux États-Unis : les habitants regrettent le silence de Donald Trump
FRANCE 2
Article rédigé par
L. de La Mornais, F. Fougère - France 2
France Télévisions

Aux États-Unis dans l'Oregon, les incendies dévastateurs ont laissé des paysages de désolation. 40 000 personnes ont été déplacées dans l'État et au moins une vingtaine de personnes sont décédées. 

Un peu partout dans les zones rurales de la côte ouest des États-Unis, ce sont des paysages fantomatiques que l'on retrouve. "Ici, c'est un hôtel réduit en cendres dont le panneau a littéralement fondu sur place sous l'effet de la chaleur. Le grand problème, c'est le bilan : il y a plus d'une vingtaine de morts, mais les pompiers n'ont toujours pas pu accéder à certaines zones", explique Loïc de La Mornais, envoyé spécial à Gates, en Oregon, dimanche 13 septembre.

Le Président devrait se rendre ce lundi en Californie

Les gouverneurs des États continuent de dire que le bilan pourrait fortement augmenter. "D'un autre côté, les habitants regrettent le silence de Donald Trump. C'est vrai que le président américain ne s'est pas exprimé durant ces dernières semaines, alors que les incendies faisaient déjà rage. L'Oregon, l'État de Washington et la Californie sont des États démocrates. Le Président en campagne devrait finalement se rendre ce lundi en Californie", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.