Fusillade d'El Paso : le candidat à la primaire démocrate Beto O'Rourke met directement en cause Donald Trump

"Au cours des trois dernières années, le nombre de crimes motivés par la haine a augmenté, sous un gouvernement qui qualifie les Mexicains de violeurs et de criminels", a-t-il notamment déclaré. 

Beto O\'Rourke, à El Paso (Texas, Etats-Unis), le 4 août 2019. 
Beto O'Rourke, à El Paso (Texas, Etats-Unis), le 4 août 2019.  (MARK RALSTON / AFP)

Les attaques s'enchaînent contre Donald Trump. Après la huitième tuerie la plus meurtrière de l'histoire du pays dans un magasin Walmart à El Paso (Texas, Etats-Unis), le locataire de la Maison Blanche a été accusé par ses adversaires démocrates d'alimenter la montée de l'intolérance avec ses fréquentes déclarations au vitriol.

Sur CNN, le candidat à la primaire démocrate Beto O'Rourke, originaire d'El Paso, a ainsi dénoncé dimanche 4 août le climat instauré par Donald Trump depuis trois ans. "Nous assistons à une augmentation des crimes haineux chaque année depuis trois ans, sous une administration dont le président traite les Mexicains de violeurs et de criminels", a-t-il lancé après avoir rendu visite aux blessés dans un hôpital d'El Paso. "Trump est un raciste et il attise le racisme dans ce pays", a-t-il ajouté.

"Le président en personne promeut le racisme et la suprématie blanche" a-t-il ajouté. "Ça ne vient pas seulement de lui", a-t-il toutefois indiqué, en fustigeant également la chaîne Fox News et la propagande raciste qui circule sur internet.