Frappes en Syrie : la position française

François Hollande n'a pas condamné cette action qualifiée de réponse légitime. Le président a réuni, ce vendredi 7 avril, un conseil de défense. Des explications de Maryse Burgot en direct de l'Élysée.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le conseil de défense restreint est en train de s'achever. Autour de François Hollande est réunie une quarantaine de personnes. "Avec cette réunion, François Hollande entend montrer que la France est à l'initiative. Mais même si elle n'a pas été prévenue de ces frappes décidées unilatéralement par Donald Trump", précise Maryse Burgot.

François Hollande veut montrer qu'il peut reprendre la main

Avec cette réunion François Hollande entend montrer qu'il est capable de reprendre la main poursuit, la journaliste. "D'où le ton du communiqué signé avec Angela Merkel. François Hollande et la chancelière allemande ont soutenu cette intervention américaine, mais un peu du bout des lèvres".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande sur le perron de l\'Elysée, le 30 mars 2017.
François Hollande sur le perron de l'Elysée, le 30 mars 2017. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)