Frappes américaines en Syrie : le brusque changement de stratégie de Donald Trump

Le correspondant de France 2 à Washington, Jacques Cardoze, décrypte le changement de stratégie de Donald Trump à propos de la Syrie.

FRANCE 2

Pour les observateurs aux États-Unis, la décision américaine de frapper la Syrie a été prise très rapidement, nous explique Jacques Cardoze, en direct de Washington : "Cela peut paraître incroyable, mais c’est bien plus pour des raisons personnelles que pour des raisons liées à sa fonction que Donald Trump a décidé de frapper la Syrie. C’est le visionnage des vidéos des frappes qui a horrifié le président. Des proches racontent que cela a provoqué un choc chez lui, le fait de voir des enfants et des bébés agonisants. Mercredi, ses équipes lui ont présenté des plans de vol et des options militaires, et jeudi 6 avril, il a donné son feu vert".

Franchissement de la "ligne rouge"

Le journaliste précise : "Il ne faut donc pas croire qu’il y a une stratégie précise et murement réfléchie de la part de Donald Trump. Il réutilise la même terminologie que Barack Obama, en parlant de ‘ligne rouge’ et il prévient Bachar el-Assad qu’en cas de nouvelle attaque chimique, il lancera alors de nouvelles frappes."

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, le 6 avril 2017, à West Palm Beach (Floride). 
Donald Trump, le 6 avril 2017, à West Palm Beach (Floride).  (JIM WATSON / AFP)