Cet article date de plus de quatre ans.

France : quasi-unanimité contre Donald Trump

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France : quasi-unanimité contre Donald Trump
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À une semaine du scrutin législatif, les candidats et les différents partis ont commenté ce choix des Américains. Des réactions quasi unanimes et souvent très critiques contre Donald Trump.

Au gouvernement, à gauche, à droite, la classe politique française est à l'unisson pour critiquer la décision de Donald Trump. "C'est une faute honteuse et une erreur majeure. Ensuite, c'est un lot de mensonges", a exprimé Laurent Fabius qui avait scellé les accords de Paris. L'ancienne ministre de l'Écologie, Ségolène Royal est plus virulente : "je pense qu'il ne faut pas le laisser faire, car s'il arrivait à ses fins, ce serait un très grave délit contre l'humanité". François Hollande, discret depuis sa sortie de l'Élysée, écrit sur Twitter que si Donald Trump à renoncer à l'avenir ce n'est pas le cas des États-Unis.

"Pas compatible avec la réalité économique" 

Certains s'indignent, mais d'autres voient quelque chose de positif dans la réaction de certaines entreprises américaines. Comme Nicolas Hulot qui cite en exemple le lobby pétrolier. "(...) Les actionnaires d'Exon considèrent que l'attitude de Trump n'est pas compatible avec la réalité économique d'aujourd'hui et de demain", a-t-il déclaré. Une nuance dans le paysage politique au Front national on souligne que Donald Trump respecte là une de ses promesses de campagne. Quant au Premier ministre, même s'il juge cette décision de calamiteuse, il se dit optimiste pour la suite. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.