Floride : "Donald Trump risque d'être malmené"

Notre correspondante à New-York, Elisabeth Guedel revient sur le déplacement de Donald Trump en Floride. L'occasion d'évoquer les circonstances entourant sa venue.

Donald Trump n'est pas forcément le bienvenu en Floride, quarante-huit heures après la tuerie à Parkland, qui a fait dix-sept morts. Dans la soirée, le Président des États-Unis était en route pour "son club de golf de Maralago pour y passer le week-end. C'était un déplacement prévu", évoque notre correspondante à New York, Elisabeth Guettel.

Président "hypocrite"

Sauf qu'après le carnage dans l'établissement scolaire, "les parents des victimes et des lycéens survivants l'interpellent avec colère, pour qu'il agisse sur le contrôle des armes à feu", détaille notre journaliste. Le maire adjoint du comté a même traité le président des États-Unis, "d'hypocrite" sur les chaînes de télévision.

"Si Donald Trump rencontre les familles de victimes, comme il a prévu de le faire, il risque d'être malmené", précise Elisabeth Guettel. D'autant qu'après cette énième fusillade de masse, un climat d'exaspération s'exprime fortement dans l'opinion publique. Entre volontés que ça cesse, mais aussi une impression que "rien ne changera tant que la NRA, le puissant lobby des armes, restera aussi fort et proche de Trump", selon notre journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain, Donald Trump, le 14 janvier 2018, lors d\'une interview à son club de golf de West Palm Beach, en Floride.
Le président américain, Donald Trump, le 14 janvier 2018, lors d'une interview à son club de golf de West Palm Beach, en Floride. (NICHOLAS KAMM / AFP)