Cet article date de plus de trois ans.

Fake news : "Sur internet, le faux a plus de puissance et d'influence que le vrai"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Fake-news : "Sur Internet, le faux a plus de puissance et d'influence que le vrai"
Article rédigé par
France Télévisions

Au moment où les assises du journalisme se déroulent à Tours (Indre-et-Loire), la question des fakes news monopolise les débats. Invité de la rubrique Réflexion faite de Soir 3, Michel Eltchaninoff aborde l'influence de ces fausses nouvelles qui se répandent sur la toile.

Ce sont des fausses informations qui auraient largement influencés l'élection de Donald Trump aux États-Unis ou la décision du Royaume-Uni de lancer la procédure de Brexit : les fake news cristallisent les débats. Au point où en début d'année 2018, Emmanuel Macron a décidé de partir en guerre contre eux elles à travers un texte de loi. Mais leur puissance, elle, reste bien réelle. "Sur internet, le faux a plus de puissance et d'influence que le vrai", répond Michel Eltchaninoff, rédacteur en chef de Philosophie Magazine.

L'immunité du faux

Avant d'expliquer, au travers d'un exemple concret : "Il y a un exemple révélateur, celui de la rumeur abondamment relayée par Donald Trump sur le recours de Barack Obama à un faux certificat de naissance. Il y a eu la publication d'un démenti et les chercheurs se sont aperçus que pendant un temps, le certificat de naissance de Barack Obama a eu plus de circulation sur internet que la rumeur. Mais au bout de quelques jours, la rumeur redevient ce qui circule le plus. Cela signifie que le faux a comme une sorte d'immunité par rapport à sa réfutation." De quoi interroger sur la place de ces fausses nouvelles et leur proportion à être synonyme de mensonges.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.