Cet article date de plus de deux ans.

Un passionné d'aviation britannique a révélé (avant tout le monde) la visite secrète de Trump en Irak

Le passionné a pris un cliché de l'Air Force One présidentiel, mercredi, lorsqu'il est passé au-dessus du Yorkshire, en Angleterre. Il a ensuite partagé ses photos sur internet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Donald Trump en visite sur la base aérienne d'Al Assad (Irak), le 26 décembre 2018. (JONATHAN ERNST / REUTERS)

Il avait eu l'œil. Un Britannique passionné d'aviation avait repéré avant tout le monde que Donald Trump allait faire une visite surprise aux troupes américaines en Irak pour Noël. Comment ? Tout simplement en photographiant l'Air Force One, l'avion présidentiel, lorsqu'il est passé dans le ciel anglais. Installé dans le Yorkshire, ce technicien en informatique en pré-retraite a expliqué au Guardian (lien en anglais) avoir pris des clichés de l'avion depuis l'extérieur de sa maison, mercredi 26 décembre, avec l'appareil qui lui sert habituellement à photographier des oiseaux. 

"Au bon endroit, au bon moment"

Il a ensuite partagé les images sur son compte Flickr, identifiant correctement l'avion comme un VC-25, l'un des deux Boeing 747 modifiés spécialement pour servir d'avion présidentiel américain. "C'est l'un de ces moments étranges où l'on se trouve au bon endroit au bon moment", a-t-il confié au journal. 

Des internautes ont ensuite mené l'enquête. Ils ont fait le lien entre le lieu d'où Alan Meloy avait photographié l'appareil et le mystérieux vol militaire américain au-dessus de l'Europe, suggérant qu'il se rendait au Moyen-Orient. "Les internautes avaient tout reconstitué plusieurs heures avant que la Maison Blanche ne confirme officiellement que la visite avait lieu", se félicite Alan Meloy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.