Cet article date de plus de trois ans.

États-Unis : Trump promet d'envoyer l'armée pour bloquer les réfugiés à la frontière

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : Trump promet d'envoyer l'armée pour bloquer les réfugiés à la frontière
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines de réfugiés venus du Guatemala et du Honduras fuient la violence et tentent de rallier les États-Unis, mais le président américain reste sourd à leurs demandes.

Donald Trump n'a pas changé d'avis. Devant la masse de migrants qui fuient à pied, depuis plusieurs semaines, le Honduras et le Guatemala, le président américain avait promis un blocage et l'intervention de la police. Il a ainsi tenu parole en renforçant la présence des forces de l'ordre à la frontière avec le Mexique. Une arrivée de réfugiés qualifiée d'invasion par Donald Trump, qui promet le renfort de quelque 5 000 militaires.

"On le fait par nécessité"

"Nous sommes des êtres humains, et nous ne méritons pas d'être vus comme des gens d'un autre monde", s'indigne un réfugié. "Pardonnez-nous de rentrer dans votre pays, mais vous ne connaissez pas nos besoins. On le fait par nécessité", explique une Guatémaltèque en larme. À la frontière entre le Guatemala et le Mexique, des centaines de personnes bravent les courants du fleuve Usumacinta afin d'éviter les gardes frontière.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.