États-Unis : premier revers électoral pour Joe Biden en Virginie

Publié Mis à jour
États-Unis : premier revers électoral pour Joe Biden en Virginie
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Perez, P. Goldmann - France 2
France Télévisions

Aux États-Unis, le républicain Glenn Youngkin a été élu à la tête de l’État de Virginie, mardi 2 novembre, succédant à un gouverneur démocrate. L’État avait largement voté pour Joe Biden lors de la présidentielle de novembre 2020. Faut-il y voir le signe que le président démocrate déçoit ses électeurs ? 

Il y a un an, le républicain Glenn Youngkin était encore inconnu dans le paysage politique américain. Mardi 2 novembre, en étant élu gouverneur de l’État de Virginie, aux mains des démocrates depuis huit ans, il est devenu le visage du premier revers électoral de Joe Biden. Un scrutin serré et une victoire inattendue face au vétéran Terry McAuliffe, pourtant soutenu par l’ancien président américain Barack Obama.

Une campagne soutenue par Donald Trump

Le scrutin fait ainsi figure de baromètre pour la popularité de l’actuel président Joe Biden. La veille, depuis la COP26, en Écosse, il se montrait pourtant confiant, déclarant : "Nous allons gagner en Virginie." Quelques heures plus tard, de retour à Washington D.C., il a eu la confirmation que le retrait chaotique d’Afghanistan et le blocage de ses grandes réformes au Congrès ont érodé la confiance des électeurs. En Virginie, Glenn Youngkin a mené une campagne habile, en misant sur le soutien de Donald Trump, mais en gommant les outrances de ce dernier et en ne s’affichant pas à ses côtés. Ce qui n’empêche pas l’ancien président de s’attribuer le mérite de sa victoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.