États-Unis : nouveau dérapage de Donald Trump

Le candidat républicain a provoqué un véritable tollé en affirmant que seuls les pro-armes étaient en mesure de stopper son adverse démocrate, Hillary Clinton.

France 2

Donald Trump, partisan de la polémique permanente. En campagne en Caroline-du-Nord, le candidat républicain a encore une fois critiqué Hillary Clinton sur le deuxième amendement de la constitution américaine, qui assure le droit de porter une arme. "Si elle a la possibilité de choisir ses juges à la Cour suprême, il n'y a rien que vous ne puissiez faire. Bien qu'avec le second amendement peut-être qu'il y a une solution je ne sais pas", a déclaré Donald Trump.

La réponse d'Hillary Clinton

Une phrase ambiguë perçue comme un appel à la défense du lobby des armes par certains républicains, mais vécu comme une attaque personnelle par Hillary Clinton. "Une personne visant la fonction de président des États-Unis ne devrait pas faire d'appel à la violence", a-t-elle réagi sur Twitter. À trois mois de l'élection, le discours ultra populiste de Donald Trump crée de grandes distancions même au sein de son parti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, le 9 août 2016 à Wilmington (Caroline du Nord) .
Donald Trump, le 9 août 2016 à Wilmington (Caroline du Nord) . (SARA D. DAVIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)