États-Unis : les loups en danger

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : les loups en danger
franceinfo
Article rédigé par
Sabrina Gravelaine - franceinfo
France Télévisions

L’administration de Donald Trump a décidé de retirer aux loups gris leur statut d’espèce protégée. La décision revient désormais aux États d’autoriser ou non la chasse de cet animal.

Les loups ne sont plus vraiment en sécurité du côté des États-Unis. La faute à une décision prise par l’administration de l’actuel président américain Donald Trump. Cette dernière a supprimé le statut d’espèce protégée pour les loups gris. Désormais, la gestion de cette problématique reviendra aux États. Ce seront eux qui décideront d’autoriser ou non la chasse et la présence de pièges en tout genre.

250 000 loups présents avant l’arrivée des colonisateurs

Au XVIe siècle, avant que les colons européens n’arrivent aux États-Unis, 250 000 loups étaient déjà présents sur le territoire. Leur nombre a chuté jusqu’à 1 000 en 1967. Aujourd’hui, sans compter l’Alaska, ils seraient 6 000 au total. Directrice exécutive du Centre de Conservation des Loups, Maggie Howell assure qu’il y a six ans environ "leur nombre a vraiment commencé à diminuer" après que le ministère américain de la Pêche et de la vie sauvage a décidé de moins s’impliquer dans le programme de préservation. "Beaucoup de loups se faisaient tirer dessus, et étaient illégalement abattus."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.