États-Unis : les décisions de Donald Trump fragilisent l'économie du pays

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
L. Bazizin, P. Gueny - franceinfo
France Télévisions

Le président américain Donald Trump mise sur des résultats économiques pour être réélu le 3 novembre. Mais la pandémie de coronavirus et la perte d'emplois engendrée fragilisent son bilan, surtout que Donald Trump a décidé d'arrêter ses discussions avec les démocrates sur un plan de relance.

À peine sorti de l'hôpital, Donald Trump a voulu montrer ses muscles. Mardi 6 octobre, il a mis fin aux discussions avec les démocrates en envoyant un message sur Twitter. "J'ai demandé à mes représentants d'arrêter de négocier jusqu'après l'élection. Immédiatement après ma victoire, je lancerai un Plan de relance massif", a écrit le président des Etats-Unis. Aucun doute pour lui qui pense gagner la présidentielle. Dans un communiqué, Joe Biden lui a répondu sèchement : "Ne vous y trompez pas, si vous perdez votre emploi, si votre entreprise est fermée, Donald Trump a décidé aujourd'hui qu'il s'en fichait".

La bourse en chute libre

Pour certains Américains, fermer la porte aux discussions n'est pas sans conséquence sur leur quotidien. "J'ai bien l'impression que Trump ne pense qu'à lui", affirme un homme. Cette décision a d'ailleurs fait chuter la bourse de Wall Street. Sans nouveau coup de pouce gouvernemental, la reprise économique est fortement compromise. Certains secteurs comme le tourisme ou l'aviation son très touchés. La campagne présidentielle renforce les divergences entre les deux camps, au risque de retarder une relance de l'économie pour tous les Américains.