États-Unis : les Américains continuent de fuir la Californie et les feux de forêts

Publié Mis à jour
États-Unis : les Américains continuent de fuir la Californie et les feux de forêts
France Info
Article rédigé par
France Télévisions

En 2020, les réfugiés du climat sont plus nombreux que ceux déplacés par les conflits. Riche ou pauvre, personne n'est épargné en Californie (États-Unis).

La maison de Jennifer Cashman, en Californie (États-Unis), n'est plus qu'un tas de cendres. Trois ans plus tôt, de terribles incendies avaient ravagé cet État américain, détruisant des dizaines de milliers de maisons. "Dès que j'ai vu l'incendie et que j'ai compris qu'on avait tout perdu, j'ai tout de suite fait comprendre qu'il fallait quitter la Californie. Je ne pouvais pas rester là-bas après avoir vécu une chose aussi traumatisante", explique Jennifer Cashman.

Un traumatisme pour les Californiens

"Je n'aurais jamais cru vivre un tel traumatisme, parfois je vois une thérapeute pour me confier et je fonds en larmes", ajoute Ryan Cashman. Comme les Cashman, des milliers de familles fuient l'ouest des États-Unis. Des migrants climatiques souvent associés aux zones arides des pays en voie de développement. Pourtant, plus de 75% des personnes qui se déplacent à cause des feux de forêts vivent aux États-Unis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.