États-Unis : le juge Kavanaugh face à son accusatrice

Près de 60% des Américains étaient devant leur télévision jeudi 27 septembre, pour suivre la retransmission en direct de l'audition du juge Brett Kavanaugh, choisi par Donald Trump pour entrer à la Cour suprême. Une femme l'accuse d'agression sexuelle, des faits remontant à leurs années de lycée. 

FRANCE 3

Brett Kavanaugh, choisi par Donald Trump pour entrer à la Cour suprême des États-Unis, est accusé d'agression sexuelle par Christine Blasey Ford. L'audition a été suivie jeudi 27 septembre en direct par des millions d'Américains. Devant la commission judiciaire du Sénat, Christine Blasey Ford est la première à prendre la parole. Cette universitaire raconte en détail cette soirée de 1982 entre lycéens. Elle n'avait alors que 15 ans. "Brett m'a attrapée et a tenté de m'enlever mes vêtements. Ça a duré longtemps. Il était très saoul, j'ai vraiment cru qu'il allait me violer", relate-t-elle.

Manifestation de dizaines de femmes devant la Cour suprême

Puis c'est au juge Brett Kavanaugh de s'expliquer, souvent en colère, parfois au bord des larmes. Il réfute en bloc toutes les accusations. Au même moment, des dizaines de femmes manifestent contre lui devant la Cour suprême. Le président Trump avait semblé hésiter, mais il lui a renouvelé son soutien dans un tweet. "Son témoignage était puissant, honnête et captivant", a-t-il écrit le 28 septembre. La décision appartient désormais aux sénateurs qui devront dire dans quelques jours s'ils estiment Brett Kavanaugh digne d'entrer à la Cour suprême des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
(SAUL LOEB / AFP)