États-Unis : l’armée spatiale de Donald Trump

Donald Trump rêve de dominer l’espace militairement et veut créer sa "Space force". Elle pourrait voir le jour d’ici 2020, mais seulement si le Congrès donne son accord.

Voir la vidéo

C’est le nouveau dada de Donald Trump : les États-Unis doivent avoir une "Space force". Vendredi 10 août, le ton de Mike Spence, vice-président américain, était d’ailleurs martial, pour une annonce historique : "Le temps est venu d’écrire le prochain grand chapitre de l’histoire de nos forces armées et de préparer celui de la bataille. Il est l’heure de la force spatiale des États-Unis d’Amérique", a-t-il martelé. Il ne s’agira ici évidemment pas de troupes, mais de satellites. Un enjeu stratégique parce que les miliaires dépendent des satellites pour observer les sites ennemis, intercepter les communications et guider les missiles.

Bouclier

Le gouvernement veut investir sept milliards d’euros en cinq ans pour se protéger. Une idée qui n’est pas nouvelle outre-Atlantique. La militarisation de l’espace a commencé il y a 60 ans lorsque Ronald Reagan lança le projet "guerre des étoiles", un bouclier spatial pour intercepter les missiles soviétiques. Aujourd’hui, le Pentagone dispose de 100 satellites en action. Les États-Unis veulent se protéger et conserver leur avance face aux Chinois et aux Russes, notamment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vice-président américain Mike Pence a annoncé, le 9 août 2018 au Pentagone, la création d\'une \"Force de l\'espace\".  
Le vice-président américain Mike Pence a annoncé, le 9 août 2018 au Pentagone, la création d'une "Force de l'espace".   (CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)