Cet article date de plus de quatre ans.

États-Unis : la justice fédérale maintient la suspension du décret anti-migrant

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : la justice fédérale maintient la suspension du décret anti-migrant
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de Washington, Valérie Astruc revient sur la réaction de Donald Trump après le maintien de la suspension du décret anti-migrant, par la justice fédérale.

Signe que les contre-pouvoirs fonctionnent aux États-Unis, la Cour d'appel de San Francisco maintient le gel du très controversé décret anti-migrant de Donald Trump. C'est un nouveau revers politique majeur pour le président des États-Unis, trois semaines seulement après son arrivée à la Maison-Blanche. "Les juges, à l'unanimité, y compris le juge nommé par George Bush, ont décidé de maintenir le blocage de son décret anti-réfugié", rapporte Valérie Astruc. Avant de préciser : "La Cour, concrètement, relève qu'aucun des attentats commis depuis le 11 septembre, n'est le fait de ressortissants des sept pays visés par le décret. La Cour rejette aussi le fait que la fermeture des frontières soit la prérogative absolue du président".

La réaction de Trump

Donald Trump a immédiatement réagi à cette décision dans un tweet. "Rendez-vous au tribunal, la sécurité de notre nation est en jeu", a-t-il écrit sur son compte Twitter. "Le président va certainement saisir la Cour suprême ou bien se tourner devant un tribunal d'instance dans les prochains jours. Rappelons que ce décret était le plus emblématique et le plus controversé. Une longue bataille judiciaire s'ouvre à présent, mais une chose est sûre, le fait que les juges résistent à Donald Trump prouve que les contre-pouvoirs fonctionnent parfaitement aux États-Unis", conclut la journaliste de France 2, en direct de Washington.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.