Cet article date de plus de trois ans.

États-Unis : la construction du mur promise par Trump est loin d'être terminée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
États-Unis : la construction du mur promise par Trump est loin d'être terminée
États-Unis : la construction du mur promise par Trump est loin d'être terminée États-Unis : la construction du mur promise par Trump est loin d'être terminée (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Vahramian, F. Fougère, L. Seyton, S. Kraft, J. Poissonnier
France Télévisions
France 2

Lors de la campagne électorale américaine de 2016, Donald Trump avait promis de fermer la frontière mexicaine en érigeant un mur. Ces derniers mois, sa construction a connu une accélération, mais elle est loin d'être terminée.

Sur les terres sèches d'Arizona, une longue ligne de fer sépare le Mexique des États-Unis : il s'agit du mur promis par Donald Trump lors de la campagne électorale de 2016. Mais combien de kilomètres le président a-t-il exactement construits ? Il faut s'approcher pour comprendre que la nouvelle construction prolonge une barrière existante. Il s'agit d'une partie rouillée et haute de 5 mètres érigée sous George Bush et Barack Obama, sur près de 800 kilomètres.

597 kilomètres de mur construits sur les 1 600 kilomètres promis

Le reste de la frontière était matérialisé par des obstacles en acier. En Arizona, c'est à leur place que se construit actuellement le nouveau mur de Donald Trump. "Ce sera terminé avant la fin de l'année", estime Kate Scott, une militante écologiste. Au total, l'administration Trump revendique 597 kilomètres de mur construits, très loin des 1 600 kilomètres promis. Le président des États-Unis  avait également annoncé qu'il ferait payer les frais de construction au Mexique ; là-encore, la promesse n'a pas été tenue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.