États-Unis : la commission d'enquête sur l'attaque du Capitole dénonce l'inaction de Donald Trump

Publié
États-Unis : la commission d'enquête sur l'attaque du Capitole dénonce l'inaction de Donald Trump
Article rédigé par
N.Carvalho - franceinfo
France Télévisions

La commission d'enquête sur l'attaque du Capitole a affirmé, jeudi 21 juillet, que Donald Trump n'a rien fait pour arrêter la violence, et l'a même encouragée. Elle estime que l'ancien président américain doit rendre des comptes.

Le 6 janvier 2021, la démocratie américaine a vacillé après un discours de Donald Trump. Il s'agit du point de départ de l'attaque sur le Capitole, selon la commission d'enquête qui travaille sur ces événements. Les représentants américains se sont intéressés aux heures entre ce discours de Donald Trump et son allocution appelant la foule à rentrer chez elle. Après son discours, Donald Trump est rentré à la Maison Blanche et s'est enfermé dans la salle à manger. Il a suivi l'attaque du Capitole sur Fox News pendant que ses conseillers paniquaient en découvrant les images.

Une audition diffusée à une heure de grande écoute

Sur insistance de son entourage, il a écrit timidement sur Twitter en demandant à ses partisans de rester pacifiques, pour finir par leur demander de rentrer chez eux, presque contraint et forcé. Le lendemain, ses conseillers espéraient avoir tourné la page, mais Donald Trump, lors d'une allocution, a refusé de reconnaître le résultat de l'élection. Pour la commission, il ne fait aucun doute que Donald Trump a ordonné à une foule armée d'empêcher le transfert du pouvoir. Cette huitième audition de la commission a été diffusée jeudi 21 juillet à une heure de grande écoute sur toutes les chaînes d'information américaines, à l'exception de Fox News qui, comme Donald Trump, qualifie cette commission d'imposture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.