États-Unis/Iran : "L'attaque contre l'Iran est un pari de Donald Trump"

Le haut responsable iranien Qassem Soleimani était un personnage respecté en Iran, mais surtout très craint aux États-Unis. La correspondance de Loïc de La Mornais à Washington.

"Soleimani était dans le viseur des Américains depuis des années, mais c'est vrai que cette attaque sur cette ambassade à Bagdad il y a quelques jours a servi de déclencheur", explique le correspondant de France Télévisions à Washington Loïc de La Mornais, vendredi 3 janvier. "Autre déclencheur, il y a une semaine, l'attaque sur une base américaine près de Kirkouk, en Irak, attribuée aux milices iraniennes. Un civil américain avait été tué et d'autres blessés", ajoute le journaliste.

Un pari

Donald Trump ne voulait pas de guerre avec l'Iran, on lui reprochait en cela d'être trop faible. "Il a voulu taper du poing sur la table en faisant le pari que l'Iran n'aurait pas les moyens de faire des représailles massives après cette attaque et cet assassinat ciblé. Mais ce n'est qu'un pari", analyse Loïc de La Mornais. Les prochaines semaines pourraient être explosives dans l'attente d'une réaction de l'Iran.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani.
Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani. (NICHOLAS KAMM / IRANIAN PRESIDENCY / AFP)