États-Unis : Donald Trump va devoir cohabiter avec les démocrates

Les résultats des élections de mi-mandat sont en demi-teinte aux États-Unis. Le Sénat reste aux mains du président tandis que les démocrates remportent la Chambre des représentants. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Au Congrès, les élections de mi-mandat aux États-Unis se sont soldées par une victoire des démocrates. Ils sont majoritaires à la Chambre des représentants, mais ce n'est pas une défaite pour Donald Trump. Les républicains voient leur pouvoir renforcé au Sénat. Il n'y a pas eu de vague bleue démocrate dans cette élection transformée en référendum "pour ou contre Donald Trump ?". Sur Twitter, le président a mis l'accent sur son "énorme succès". Pourtant, pour gouverner, il va devoir cohabiter avec les démocrates, qui pourront désormais entraver son action.

Deux femmes musulmanes élues pour la première fois

Des sièges ont été ravis aux républicains, notamment par la jeune garde démocrate, à l'image d'Alexandria Ocasio-Cortez. L’Hispanique de 29 ans a été élue à New York, devenant la plus jeune députée du pays. Au Congrès, une femme noire, Ayanna Pressley, a été élue pour la première fois dans le Massachusetts. Ilhan Omar, réfugiée somalienne de 36 ans voilée, et Rashida Tlaib, sont les premières femmes musulmanes élues aux États-Unis. Le républicain Ted Cruz a en revanche gagné au Texas, dans une campagne à 100 millions de dollars. En Floride, Rick Scott a également remporté l'élection. Ces deux victoires permettent à Donald Trump de garder la main au Sénat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump fait un discours à Cape Girardeau, dans le Missouri (Etats-Unis), le 5 novembre 2018.
Donald Trump fait un discours à Cape Girardeau, dans le Missouri (Etats-Unis), le 5 novembre 2018. (JIM WATSON / AFP)