États-Unis : Donald Trump soupçonné de ne pas payer ses impôts

750 dollars, c'est un tout petit chèque pour un milliardaire comme Donald Trump. C’est celui que le Président aurait fait au fisc américain en 2016, l’année de son investiture à la Maison Blanche, selon le "New York Times".

Cette vidéo n'est plus disponible

Patron d’empires immobiliers, multimilliardaire et président de la première puissance mondiale, Donald Trump n’aurait pourtant versé que 750 dollars d’impôts sur le revenu en 2016 et en 2017. C’est le New York Times qui fait cette révélation, en déclarant avoir obtenu ce que le président se refuse à publier depuis des années : ses feuilles d’imposition. Contrairement à la tradition des autres présidents américains, ces dernières sont restées secrètes.

"C’est un tissu de mensonges"

L’enquête du journal montre que Donald Trump n’aurait payé aucun impôt sur le revenu pendant dix ans, entre 2000 et 2015, et seulement donc 750 dollars en 2016 et en 2017. Le président américain a réfuté en bloc ces affirmations. "C’est un tissu de mensonges, des fake news. En réalité, j’ai payé des impôts, vous le verrez bientôt. Mes finances sont toujours en audit et en cours d’étude. L’administration des impôts ne me traite pas bien", a déclaré Donald Trump en conférence de presse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump en campagne électorale en Floride, le 8 septembre 2020.
Le président américain Donald Trump en campagne électorale en Floride, le 8 septembre 2020. (MANDEL NGAN / AFP)