États-Unis : Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

Donald Trump a annoncé ce mercredi 6 décembre sa décision d'installer l'ambassade des États-Unis en Israël à Jérusalem. Les pays arabes parlent de provocation et la France désapprouve.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Donald Trump a confirmé ce mercredi le transfert de l'ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, synonyme de reconnaissance de la Ville sainte comme capitale de l’État hébreu. "J'ai ordonné au département d'État de commencer la préparation pour déplacer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem", a déclaré le président américain lors d'une brève allocution à la Maison-Blanche mercredi. À Jérusalem, le Premier ministre Benyamin Netanyahou s'est réjoui de la décision de Donald Trump, qualifiant cette journée d'"historique".

La fin du processus de paix ?

Israël a conquis Jérusalem-Est, partie arabe de la ville, lors de la guerre des Six Jours en 1967 avant de l'annexer. La Ville sainte est aujourd'hui au cœur du conflit israélo-palestinien. Les Palestiniens craignent désormais la fin du processus de paix mené jusqu'à présent par Washington.

La décision de Donald Trump a provoqué une levée de boucliers dans les pays musulmans et des critiques chez ses alliés traditionnels comme la France. Emmanuel Macron a dénoncé une "décision regrettable que la France n'approuve pas et qui contrevient au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité". L'ambassade américaine devrait demeurer encore quelques années à Tel-Aviv avant son transfert sur un terrain en bordure de la ville de Jérusalem.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 6 décembre 2017.
Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 6 décembre 2017. (MANDEL NGAN / AFP)