Etats-Unis : Donald Trump critique Apple pour avoir fait disparaître le bouton d'accueil des iPhone

"Le bouton de l'iPhone était bien mieux que le balayage !", a estimé le président américain sur Twitter en interpellant le patron d'Apple, Tim Cook.

Donald Trump prononce un discours, le 25 octobre 2019, à Columbia (Caroline du Sud).
Donald Trump prononce un discours, le 25 octobre 2019, à Columbia (Caroline du Sud). (JIM WATSON / AFP)

Pour Donald Trump, c'était mieux avant. Le président américain a regretté, vendredi 25 octobre, la disparition du bouton physique d'accueil sur les nouveaux iPhone. Il a adressé sa réclamation directement à Tim Cook, le patron d'Apple, sur Twitter. "Pour Tim : le bouton de l'iPhone était BIEN mieux que le balayage !", a-t-il ainsi écrit.

Donald Trump est passé d'un smartphone Android à un iPhone, en mars 2017, l'année où Apple a abandonné le bouton physique d'accueil de ses modèles haut de gamme, au profit d'une utilisation 100% tactile. Il faut désormais appuyer sur l'écran pour faire apparaître la page d'accueil et balayer le cadran pour y revenir. Ce changement semble être la cible de l'agacement présidentiel, plutôt que le nouvel iPhone 11 d'Apple, sorti en septembre.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump critique les choix de conception d'Apple. "Je n'arrive pas à croire qu'Apple n'ait pas sorti un iPhone avec un écran plus grand. Samsung va en profiter. Steve Jobs doit se retourner dans sa tombe", avait-il lâché, en septembre 2013.