États-Unis : Donald Trump crée la polémique en défendant le port d'armes, quelques jours après la tuerie d'Uvalde

Publié Mis à jour
États-Unis : Donald Trump crée la polémique en défendant le port d'armes, quelques jours après la tuerie d'Uvalde
France 2
Article rédigé par
J.Vitaline, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

"L'existence du mal est la raison pour laquelle il faut armer les citoyens responsables", a déclaré Donald Trump, dans la soirée du vendredi 27 mai, à Houston, au congrès annuel de la NRA. Sa déclaration intervient seulement quelques jours après une tuerie dans une école au Texas. 

Donald Trump, l'un des plus fervents défenseurs du droit à porter une arme, a été acclamé par la foule, lors du congrès annuel du NRA à Houston (Texas, États-Unis), vendredi 27 mai. "L'existence du mal dans notre société n'est pas une raison pour désarmer des citoyens respectueux de la loi. (…) L'existence du mal est la raison pour laquelle il faut armer les citoyens responsables", a-t-il déclaré. Une intervention choc, trois jours après la fusillade d'Uvalde (Texas, États-Unis) dans une école primaire, au cours de laquelle 19 enfants ont été tués. 

Le drame d'Uvalde dans tous les esprits 

Dans les allées de l'exposition, des milliers d'Américains ont assisté à l'événement organisé par l'association pro-armes. À l'extérieur, des militants anti-armes ont protesté. "C'est un fléau que des personnes de 18 ans puissent obtenir une arme", estime l'un d'eux. Sur les lieux du massacre, un responsable de la sécurité publique a reconnu être intervenu trop tard pour neutraliser le meurtrier. Le jour du drame, la police a attendu une heure avant d'intervenir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.