Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : Donald Trump condamné pour agression sexuelle envers une ex-journaliste par un tribunal civil

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Etats-Unis : Donald Trump condamné pour agression sexuelle envers une ex-journaliste par un tribunal civil
Article rédigé par France 2 - C.Guttin
France Télévisions
France 2
Mardi 9 mai, Donald Trump a été condamné par le jury d'un tribunal civil de New York, aux États-Unis, pour l'agression sexuelle d'une ancienne journaliste en 1996. La correspondante de France Télévisions à Washington, Camille Guttin, revient sur cette affaire judiciaire.

L'ancien président américain Donald Trump a été condamné, mardi 9 mai, par le jury d'un tribunal civil de New York (États-Unis) pour l'agression sexuelle d'une ancienne journaliste en 1996. Camille Guttin, correspondante de France Télévisions à Washington (États-Unis), fait le point sur cette affaire. Elle précise tout d'abord qu'outre sa condamnation pour agression sexuelle, Donald Trump a également été reconnu coupable de diffamation envers cette ancienne journaliste qui s'appelle E. Jean Carroll. "Il est d'ailleurs condamné à lui verser cinq millions de dollars de dommages pour ce qu'elle a subi aussi bien physiquement que psychiquement", rapporte Camille Guttin.

"Ce nouvel élément va jouer" dans la campagne présidentielle

"Comme d'habitude, Donald Trump parle de chasse aux sorcières, de complot. Il explique qu'il va forcément faire appel de cette décision. Mais ce qui est surtout extrêmement choquant dans le pays, c'est que c'est la première fois que l'on voit un ancien président américain porter l'étiquette d'agresseur sexuel. Donald Trump est candidat à l'élection présidentielle de 2024. C'est donc sûr que ce nouvel élément va jouer dans cette campagne. En tout cas, les sondages, pour le moment, le montrent toujours au coude-à-coude avec son grand rival Joe Biden, malgré les affaires qui s'accumulent", conclut Camille Guttin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.