États-Unis : des enfants migrants séparés de leurs parents

Aux États-Unis, de très jeunes migrants sont séparés de leurs enfants. Cette situation indigne certains Américains, le pape ou les Nations Unies.

FRANCE 3

Ils sont arrêtés du côté américain de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. La police sépare les femmes et leurs enfants, entrés illégalement au Texas. Une mère de 24 ans a fui le Honduras avec son petit garçon. À ses côtés, un enfant de 11 ans est lui aussi venu du même pays. Il voyage seul. Mineurs isolés comme lui ou accompagnés de leurs parents, les enfants qui franchissent illégalement la frontière iront tous dans un foyer.

Une violation grave des droits de l’enfant

Près de 2000 d’entre eux ont déjà été séparés de leur famille, pris en charge dans des centres provisoires ou même logés dans des tentes construites dans l’urgence, en attendant que la demande d’asile de leurs parents soit acceptée. Cette politique de la tolérance zéro vis-à-vis de l’immigration, Donald Trump la rejette sur ses adversaires. Le pape François et l’ONU appellent les États-Unis à cesser de séparer les enfants de leurs parents. Les Nations Unies dénoncent une violation grave des droits de l’enfant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des demandeurs d\'asile venus d\'Amérique centrale arrêtés par la police aux frontières américaine, le 12 juin 2018, près de McAllen au Texas (Etats-Unis).
Des demandeurs d'asile venus d'Amérique centrale arrêtés par la police aux frontières américaine, le 12 juin 2018, près de McAllen au Texas (Etats-Unis). (JOHN MOORE / AFP)