États unis : démission du patron de la sécurité nationale de Donald Trump

Le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump Michael Flynn a été contraint de démissionner lundi 13 février, en raison de ses liens avec des représentants russes.

France 2

Pris en flagrant délit de mensonges, le général Michael Flynn va-t-il compromettre le président américain Donald Trump ? Pour l'heure, l'ex-patron de la sécurité nationale endosse toutes les responsabilités. Dans sa lettre de démission, il s'excuse "sincèrement" auprès du chef d'État américain. Il reconnait avoir voulu cacher l'existence, puis la teneur d'une conversation téléphonique avec l'ambassadeur russe aux États-Unis.

Donald Trump dans la tourmente

L'ancien haut gradé américain ignorait que le Russe était placé sous écoute par le FBI et par l'administration de Barack Obama qui s'intéressait alors de près à la politique du président russe Vladimir Poutine. Michael Flynn a ensuite nié les faits avant que ses mensonges ne le fassent tomber. L'affaire est explosive, car l'ancien conseiller est proche du Kremlin. L'homme a-t-il agi sur ordre de Donald Trump ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Michael Flynn, conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, a démissionné de son poste, lundi 13 février 2017.
Michael Flynn, conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, a démissionné de son poste, lundi 13 février 2017. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)