Béton, barbelé, grillage... Les entreprises dévoilent leurs prototypes du mur avec le Mexique

Donald Trump veut bâtir un mur sur 3 100 kilomètres de frontière avec le Mexique. Les six entreprises de construction sélectionnées présentent leurs modèles, jeudi 26 octobre.

France 2

Sur la frontière entre les États-Unis et le Mexique, le grillage sera bientôt remplacé par une barrière de béton. Huit échantillons de murs sont posés entre les deux pays, exposés comme des oeuvres. Ces modèles ont été édifiés par six entreprises américaines : du plus classique béton repeint couleur sable, à la structure en métal bleu horizon, chaque mur se veut infranchissable. Des modèles de murs mesurent dix mètres de haut, un seul prototype est surmonté de barbelés. Les autres ont au sommet un cylindre pour empêcher les crochets de se fixer et éviter que les migrants ne l'escaladent.

"Que le mur soit esthétique et agréable à regarder"

"L'un des critères que l'on avait imposés est que le mur soit esthétique et agréable à regarder. (...) Le prochain devra protéger nos frontières et en même temps être beau", explique Carlos Diaz, le porte-parole des douanes et de la protection des frontières. Lequel de ces prototypes aura les faveurs de Donald Trump ? Avant de choisir, le président devra financer son projet de mur. Chaque exemplaire a coûté entre 300 000 et 500 000 euros pièce.

Le JT
Les autres sujets du JT