Etats-Unis : après l'ouragan, Donald Trump craint l'arrivée de trafiquants

Après la destruction d'une partie des Bahamas par l'ouragan Dorian, Donald Trump prévient qu'il n'accueillera que les personnes ayant un visa et se méfiera des trafiquants de drogue et membres de gang.

France 2

Le passage de l'ouragan Dorian a tué au moins 45 personnes aux Bahamas. Embarqués dans un ferry en partance pour les Etats-Unis, des rescapés des Bahamas sont invités à descendre. Une voix se fait entendre : "Tous les passagers qui n'ont pas de visa, s'il vous plait vous descendez". Sans visa, ils ne seront pas accueillis sur le sol des Etats-Unis. Donald Trump a été très clair : "Je ne souhaite pas permettre à des gens qui n'étaient pas censés être aux Bahamas d'être aux Etats-Unis. Notamment les gens très méchants, les membres de gangs et les trafiquants de drogue".

Extraire des corps

Pendant ce temps, les Bahamas tentent de relever la tête. A l'image d'un quartier du nord de l'archipel où des patrouilles venues de Floride aident à extraire des corps sous les débris. "C'est rare pour nous de tomber sur un corps qui est là depuis six ou sept jours", raconte un sauveteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sinistrés attendent leur évacuation sur un quai aux Bahamas, le 7 septembre 2019.
Des sinistrés attendent leur évacuation sur un quai aux Bahamas, le 7 septembre 2019. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)