Escalade entre les États-Unis et l'Iran : peut-on craindre un choc pétrolier ?

La crise entre les États-Unis et l'Iran fait craindre une flambée des prix du pétrole.

France 2

Y a-t-il le risque d'un choc pétrolier ? En quelques jours, le prix du baril s'est envolé dépassant même les 70 dollars lundi 6 janvier. Cette augmentation est la conséquence directe de l'escalade entre les États-Unis et l'Iran après l'assassinat du général Soleimani. Dès lors, Téhéran appelle aux représailles et pourrait le faire sur le plan économique. Si le pays ne fait pas partie des plus gros exportateurs de pétrole, il peut bloquer le détroit d'Ormuz et ainsi empêcher l'export des 21 millions de barils quotidiens produits dans la région.

L'Europe serait particulièrement touchée par l'augmentation des prix

À la pompe, selon les relevés officiels, tous les carburants ont augmenté en moyenne de 1 centime en une semaine. Mais tout le monde n'est pas autant exposé que l'Europe, car les États-Unis ou la Russie par exemple, ont leur propre production. Malgré les tensions, les experts n'envisagent pas une envolée des prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani.
Le président américain Donald Trump (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani. (NICHOLAS KAMM / IRANIAN PRESIDENCY / AFP)