Entre Israéliens et Palestiniens, la guerre est sur le point d'être relancée

L'annonce de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël risque de raviver des tensions dans cette région déjà explosive. Les journalistes de France 2 se sont rendus sur place pour faire le bilan de la situation.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les drapeaux américains et israéliens sont déployés sur les remparts de la vieille ville. Dès l'annonce de Donald Trump, la mairie de Jérusalem a fait projeter cette image pleine de symboles. Dans les cafés, certains Israéliens ont choisi de regarder le discours de Donald Trump en direct. Ils sont satisfaits de la décision du président américain. "C'est une super nouvelle, ça aurait dû arriver il y a déjà longtemps", exprime un jeune Israélien.

Grève générale en Palestine

Après une nuit très calme, Jérusalem s'est réveillée dans un contexte de sécurité renforcée. Un peu partout, les véhicules de police sont bien visibles. Des renforts sont déployés aux abords de la vieille ville. Dans les quartiers arabes, les Palestiniens observent une journée de grève générale. Les rues commerçantes sont désertées et les magasins sont fermés en signe de contestation. Devant la porte de Damas, quelques dizaines de personnes sont venues manifester. Elles réclament l'aide de la communauté internationale. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La Vieille ville de Jérusalem, et le dôme du Rocher, troisième plus important lieu saint musulman, le 5 décembre 2017.
La Vieille ville de Jérusalem, et le dôme du Rocher, troisième plus important lieu saint musulman, le 5 décembre 2017. (AMMAR AWAD / REUTERS)