Enquête sur les ingérences russes dans la campagne américaine : inculper Trump n'était pas une "option légale", selon le procureur Mueller

Le procureur spécial en charge des investigations depuis près de deux ans, a fait une déclaration publique ce mercredi. Donald Trump s'est félicité de cette intervention : "l'affaire est close", a-t-il réagi.

L’ancien procureur spécial Robert Mueller, le 29 mai 2019, à Washington (Etats-Unis). 
L’ancien procureur spécial Robert Mueller, le 29 mai 2019, à Washington (Etats-Unis).  (TING SHEN / AFP)

C'est une bonne nouvelle pour Donald Trump : il ne sera pas inculpé dans l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne de l'élection présidentielle américaine. Le procureur spécial Robert Mueller, en charge des investigations depuis près de deux ans, l'a affirmé, mercredi 29 mai, expliquant qu'il était impossible d'inculper le président américain en raison des règles en vigueur au département de la Justice.

Ces règles prévoient qu'un président en exercice bénéficie d'une immunité qui le protège contre des poursuites pénales. "Inculper le président pour un motif criminel n'était pas une option que nous pouvions envisager", a déclaré le magistrat lors d'une déclaration publique. 

L'ancien directeur du FBI a néanmoins ajouté que, s'il avait acquis la certitude que Donald Trump n'avait pas commis de délit, il l'aurait indiqué dans son rapport.

Nous avons conclu que nous ne pourrions parvenir à une intime conviction, ni dans un sens, ni dans l'autre sur la question de savoir si le président avait commis un délit.Robert Mueller

Robert Mueller a précisé qu'il ne pouvait pas s'exprimer au-delà du contenu de son rapport, dont seuls des extraits ont été rendus publics en avril par l'Attorney General (l'équivalent du ministre de la Justice), William Barr.

"L'affaire est close", a de son côté affirmé Donald Trump, sur Twitter. "Rien ne change concernant le rapport Mueller. Il n'y avait pas de preuves suffisantes et dans ce cas, dans notre pays, une personne est innocente", a-t-il commenté.