Élections américaines : quand les voisins se déchirent

À trois jours de l'élection présidentielle américaine, le pays est divisé entre les pro et anti-Trump. Deux camps qui divisent les familles et les relations de voisinage.

France 3

En Floride (États-Unis) depuis quelques mois, la guerre des voisins est déclarée. Pat Beerhalter, ancienne institutrice, a affiché un rideau anti-Trump pour dénoncer la politique de Donald Trump. Elle a reçu des courriers de menaces. "Ils essaient de m'intimider, mais je ne me laisse pas intimider facilement", explique-t-elle. Shirley Schantz a retrouvé des objets cassés devant chez elle après avoir affiché des messages anti-Trump. "Je pense vraiment que Trump a donné le feu vert aux gens pour être impolis, méchants, pour insulter les autres", explique cette retraitée.

Un climat qui pèse jusqu'au sein des familles

Israel David reconnaît que ce climat pèse jusqu'au sein des familles : "avec l'un de mes frères on a des désaccords, on arrive à rester polis, mais il y a des familles où il y a des gens qui ne se parlent plus". Emmanuelle Lagarde, envoyée spéciale en Floride explique que les divisions des Américains sont profondes sur tous les sujets : crise du Covid, immigration, valeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Joe Biden et Donald Trump, les deux candidats à la Maison Blanche, lors du premier débat présidentiel le 29 septembre 2020.
Joe Biden et Donald Trump, les deux candidats à la Maison Blanche, lors du premier débat présidentiel le 29 septembre 2020. (JIM WATSON / AFP)