Donald Trump : visé par une nouvelle enquête

Pour la première fois, Donald Trump est directement visé dans l'enquête sur ses liens présumés avec la Russie. Le président américain est soupçonné d'avoir entravé la justice.

FRANCE 2

Un sourire, des applaudissements et une devise : surtout ne rien laisser paraitre. Pourtant, depuis ce jeudi 15 juin, le président américain est officiellement poursuivi. Les journalistes présents à la Maison-Blanche n'ont pas manqué de le lui rappeler. Pas un mot, et pourtant la nouvelle a de quoi sérieusement inquiéter Donald Trump. L'homme en charge des investigations n'est pas n'importe qui. Robert Muller a le rang de procureur spécial. À ce titre, il a le droit à tous les accès, aussi bien dans les couloirs du Congrès qu'à la Maison-Blanche.

Chasse aux sorcières

Il veut savoir si le président a fait obstruction à la Justice, notamment en tentant d'influencer et de faire pression sur trois membres du renseignement. Les trois hommes ont accepté de témoigner et pour le Washington Post, la tentative d'entrave ne fait aucun doute. Dans un tweet, Donald Trump dénonce la plus grande chasse aux sorcières de l'histoire politique américaine. Et il est loin d'en avoir fini avec les ennuis judiciaires. À l'origine, le procureur s'intéressait à une possible ingérence russe, désormais au délit d'entrave. Et comme si cela ne suffisait pas, on parle aussi de délit financier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, à la Maison Blanche, le 14 juin 2017.
Donald Trump, à la Maison Blanche, le 14 juin 2017. (NICHOLAS KAMM / AFP)