Donald Trump : "Qui a parlé, qui est cette taupe ?"

Après la tribune explosive publiée anonymement dans le "New York Times" par un haut responsable de l'administration Trump, le président américain pourrait-il être décrédibilisé ?

Voir la vidéo

Une tribune publiée sous couvert d'anonymat dans le New York Times décrit Donald Trump comme "amoral". Quelles peuvent être les conséquences de cette tribune ? Le point avec le journaliste Loïc de la Mornais, en direct de Washington, aux États-Unis. Cette tribune est "une bombe pour la Maison-Blanche". Jeudi 6 septembre, au matin, "il y a déjà beaucoup de témoignages qui font état d'une véritable chasse aux sorcières dans les couloirs de l'administration Trump", relate le journaliste. "Qui a parlé, qui est cette taupe ? Qui est cette cinquième colonne ?", questionne-t-il.

"Cette affaire sert la rhétorique de Donald Trump"

Derrière cette tribune peut se cacher une, "mais aussi plusieurs personnes". On ignore son rang et son statut. Quoi qu'il en soit, "cette affaire sert la rhétorique de Donald Trump. Celle qu'il sert notamment à ses électeurs, à l'Amérique profonde, à savoir que ce sont les élites politiques de Washington qui sont corrompues, la presse, les médias. Tout cela va dans son sens, et il a déjà survécu à beaucoup".

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 5 septembre 2018.
Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 5 septembre 2018. (NICHOLAS KAMM / AFP)